Contenu| Navigation profondeur|Navigation transversale|

Inscription au tremplin musical "Bouge de l'art !"

Depuis 2006, le tremplin « Bouge de l’Art ! » accompagne l’émergence de la scène musicale locale. Il s’adresse aux jeunes musiciens résidents sur la Communauté de Communes du Pays d’Aubenas-Vals (au moins l’un des membres du groupe doit habiter le territoire) et ayant moins de 25 ans. Toutes les musiques y sont invitées.
Les gagnants bénéficient de trois journées de résidence conduites par un sonorisateur et un musicien professionnel. Ils sont retenus pour l’une des grandes scènes de la « Fête de la Musique ». Ils peuvent également être programmés en première partie sur un concert de la Salle Le Bournot la saison suivante. Les lauréats des dernières éditions : The Noisy Brothers, A Human Juke Box, Prohibity, WLDVBS, Ubikar, Diane, No Feet Back, Peace in a can, PPKKHK, Dirty Elephant et Les Watts.

A retenir

 Les inscriptions se déroulent du 3 janvier au 31 mars 2017.

 Le dossier d’inscription est à retirer au Centre Le Bournot, 4 bd Gambetta, auprès de Mathieu Hérault (tél. 04 75 89 02 02).

 Il peut également être téléchargé sur : www.sallelebournot.fr

 Les dossiers retenus seront annoncés le vendredi 1er avril au Centre Le Bournot.

 La finale se déroulera à la Salle Le Bournot le samedi 13 mai. Elle sera en entrée libre. Le parrain de cette édition sera le groupe grunge SEUL.

Bon plan pour se préparer

 Les scènes ouvertes « Bouge de l’Art ! » : trimestrielles, elles constituent une excellente préparation au tremplin. Ces scènes ouvertes s’inscrivent dans le dispositif Miz’ampli financé par les Conseils généraux de la Drôme et de l’Ardèche

Boite a idées
Petits plus
 
| accueil ([]+1) | le Bassin d’Aubenas ([]+3) | vie pratique ([]+4) | tourisme ([]+5) | économie ([]+6) |
aménagement & développement ([]+W) | contact ([]+7) | plan du site ([]+8) | mentions légales ([]+9) | accessibilité ([]+0)
| Suivre la vie du site
Conception notre-ville.netconception, realisation de sites web pour les villes, mairies, collectivites locales